Désinfection

OTV, leader mondial sur le marché des solutions pour l'eau potable, répond aux différents besoins des municipalités.

Parmi les principales technologies utilisées en désinfection, citons :

Chloration

Technique employée pour la potabilisation et la purification de l'eau, à partir d'eau de Javel (solution d'hypochlorite) ou de chlore gazeux. Le chlore n'est pas utilisé directement sous forme gazeuse, il est tout d'abord dissous dans l'eau. Le chlore est également utilisé à très faibles doses dans les canalisations pour préserver la qualité de l'eau. Le chlore agit également sur les matières organiques de l'eau et sur l'ammonium et forme avec ceux-ci des composés d'addition souvent indésirables. Le chlore est interdit en France dans un certain nombre de cas, et il est à exclure de tout système de lavage où des brouillards de vapeur ou d'eau contenant du chlore pourraient nuire à la santé des utilisateurs. D'autre part, le chlore attaque un certain nombre de matériaux.

Ozonation

Addition d'ozone à un effluent ou à une eau résiduaire dans le but, par exemple d'une désinfection. C'est un oxydant puissant, utilisé pour traiter l'air ou l'eau. Il est plus onéreux à fabriquer que le chlore, mais a l'avantage d'être inodore et de pouvoir être produit instantanément. L'eau de lavage est d'abord traitée à l'ozone afin de la débarrasser des odeurs, microbes et virus, faciliter la phase de séparation, notamment d'une partie de la matière organique, de détergents, de solides.

Principaux domaines d'utilisation :

  • Désinfection bactérienne et virale de l'eau et de l'air.
  • Potabilisation de l'eau : décoloration, désodorisation, élimination des substances organiques, etc.
  • Traitement des eaux résiduaires.
  • Recyclage des eaux de lavage.
  • Désodorisation.

Ultraviolets

Rayonnement émis par des lampes à vapeur de mercure avec une longueur d'onde voisine de 256 nanomètres, agissant sur les molécules d'ADN des micro-organismes, et utilisé pour la désinfection des eaux.

Partager