Valorisation des biodéchets et biomasses par méthanisation : Biomet™

Le marché de la méthanisation des biodéchets et biomasses est au cœur de la stratégie de développement d'OTV.

Pour répondre aux besoins de nos clients, nous avons développé Biomet™. Ce procédé est une approche modulaire conçue spécialement pour le traitement des co-produits agricoles, des déchets organiques et permet d'en extraire le maximum d'énergie (gaz, électricité et chaleur).

Fonctionnement du Biomet™

Biomet™garantit votre performance énergétique et environnementale en associant dans deux ouvrages séparés :

  • Une hydrolyse : dégradation du mélange par des bactéries hydrolytiques afin d'obtenir une plus grande disponibilité de la matière organique et donc de meilleurs rendements.
  • Une digestion anaérobie : production de biogaz par action des bactéries méthanogènes.

Bénéfices du Biomet™

Des installations robustes, stables et faciles d'exploitation

  • Les unités de méthanisation des déchets (ou co-digestion) développées par OTV garantissent un taux d'utilisation plus élevé que sur tout autre type d'installation existante. Les équipements électromécaniques, externes aux ouvrages, permettent une maintenance sans arrêt d'activité et optimisent donc les rendements énergétiques.

Des coûts d'exploitation limités

  • L'unité est exploitée uniquement 5 jours par semaine pendant les heures ouvrables (réception des intrants). Une simple astreinte en dehors de ces heures est suffisante pour assurer la production d'énergie 24h/24 et 7j/7 toute l'année.

Augmentation de la production de biogaz

  • Le Biomet™ garantit une production de biogaz de 10 à 20% supérieure aux procédés classiques digestion/post-digestion.
  • La maîtrise de la phase de préparation et la dissociation des différentes étapes de la méthanisation garantissent une production de biogaz régulière pour une valorisation énergétique optimale.
  • Ce procédé permet d'éviter toute perte de gaz à la torchère, d'optimiser la performance des installations de purification de biométhane ou d'augmenter les rendements des moteurs de cogénération.
Partager